RECEVOIR UN ÉCHANTILLON
GRATUIT D’AFTER-EFFECT©

un échantillon = une soirée







Pour valider votre demande d'échantillon, vous devez être fan de Deenox.

La gueule de bois touche chaque jour un demi-million de salariés en Grande-Bretagne

Posté le 12 juillet 2010

Chaque jour, 520 000 personnes en Grande-Bretagne vont travailler avec une , selon une récente étude menée par le site Drinkaware. Ces résultats montrent qu’en moyenne, le salarié britannique souffre de la gueule de bois au travail 3 jours par mois. Parmis eux, 1 sur 5 admet avoir des difficultés pour maintenir le rythme de travail ces jours là, voire faire des erreurs.

Cette étude, menée auprès de plus de 1000 adultes, a également révélé des attitudes contradictoires vis-à-vis de l’. 60% des personnes interrogées ont déclaré avoir blagué au sujet de la gueule de bois avec leurs collègues ou leur patron, alors que 89% d’entre eux jugent inacceptable d’avoir une gueule de bois au travail.

Usage de l’alcool dans l’armée

Posté le 9 juillet 2010

Une étude a été conduite auprès de 6527 soldats de l’armée américaine, 3 à 4 mois après leur retour d’Irak. Un criblage a déterminé que 27% d’entre eux avaient un comportement à risque vis à vis de l’.

Ces soldats avaient une plus forte propension que les autres à avoir été récemment impliqués dans ces comportements :

Les auteurs concluent que ce type d’étude met en évidence le besoin d’améliorer les criblages et l’accès au soin pour les problèmes liés à l’alcool auprès des troupes qui reviennent de zones de combat.

Gueule de bois : fort impact au travail en Norvège

Posté le 20 juin 2010

Une étude a été menée en Norvège sur l’impact de la d’ et de drogue sur la sécurité au travail et la productivité. Pour cette étude, les employés ont rempli un questionnaire et ont fourni un échantillon de salive.

Les résultats de cette étude sont les suivants :

  • 21% avaient consommé de l’alcool dans les dernières 24 heures
  • 25% ont déclaré une baisse de productivité ou une au travail pendant l’année précédente
  • 6%  avaient été absents au moins une fois au travail à cause de l’alcool pendant l’année précédente

La conclusion des auteurs est la suivante : « la gueule de bois apparaît comme le plus grand problème lié à l’abus de substances sur le lieu de travail en Norvège. Ce problème se traduit par un absentéisme et une inefficacité au travail.« 

Vodka VS bourbon : les congénères impliqués dans la gueule de bois

Posté le 20 décembre 2009

Les effets de la de boissons alcoolisées avec une haute ou une faible teneur en congénères ont été étudiés. 95 personnes âgées de 21 à 33 ans ont participé à deux soirées alcoolisées.

La a été corrélée à de moins bons résultats aux tests d’attention et de vitesse. L’ a diminué la qualité du sommeil et réduit la durée du sommeil paradoxal. Les sujets ont ressenti une plus forte avec le bourbon qu’avec la vodka.

En conclusion, au lendemain d’une consommation d’alcool, la sécurité des individus peut être affectée, avec des implications sur la conduite et d’autres activités.

Partenaires :