Gueule de bois et risque de troubles de la consommation d’alcool

La gueule de bois peut être liée à la propension à développer des troubles liés à la consommation d’alcool. Cependant, le rôle étiologique, s’il en existe, joué par la gueule de bois dans les troubles liés à la consommation d’alcool n’est pas clair. La gueule de bois peut être considérée comme un moyen de dissuasion à une consommation d’alcool future ou comme un évènement négatif qui pourrait favoriser des pratiques de consommation d’alcool anormales. La gueule de bois pourrait avoir un lien avec le risque de troubles de la consommation d’alcool, même si elle ne joue pas un rôle direct en favorisant ou en empêchant de boire à court terme.

Par exemple, les critères de mesure de la gueule de bois pourraient servir comme symptômes de troubles de la consommation d’alcool, ou comme marqueurs des différences individuelles qui expliquent directement le risque de troubles liés à la consommation d’alcool. Des éléments empiriques soutiennent que la gueule de bois peut soit favoriser les troubles de la consommation d’alcool, soit protéger contre ceux-ci.

Piasecki et al., Curr Drug Abuse Rev, 2010.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>