Résistance à la gueule de bois

La se manifeste au travers de symptômes récurrents tels que la sensation de faiblesse, la fatigue, la difficulté de concentration, les nausées, les maux de tête etc. Cependant ces symptômes sont plus ou moins sévères en fonction des individus. Certaines personnes seraient même insensibles à la .


C’est cette insensibilité à la gueule de bois que se propose d’évaluer une étude en examinant l’incidence du phénomène sur des personnes en désintoxication, des adultes qui sont constamment sous l’emprise de l’ ou avec une alcoolémie élevée, des lycéens qui ont déjà consommé de grandes quantités d’, des adultes qui buvaient beaucoup au cours des 12 derniers mois, et des étudiants.

Résistance à la gueule de bois

Les résultats révèlent que près de 23% de la population serait résistante à la gueule de bois.
Puisqu’une tendance à  la gueule de bois peut influer sur les habitudes de , de nouvelles recherches sur les conséquences et les facteurs de prédiction de l’immunité à la gueule de bois semblent nécessaires.

Source : Howland et al., Current Drog Abuse Reviews, 2008

2 réponses à Résistance à la gueule de bois

  1. Alice dit :

    Mais avec quelle répartition hommes/femmes? Ce sont peut être majoritairement des hommes?

    • Deenox dit :

      Très bonne question, le même pourcentage d’hommes (23%) que de femmes (23%) participant à l’expérience ont affirmé n’avoir ressenti aucun des symptômes de la gueule de bois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>