Entre vomissements, maux de tête, et nausées, les lendemains de vos soirées peuvent être très difficiles si vous vous réveillez avec une gueule de bois. Si la meilleure manière de ne pas souffrir d’un tel malaise est de prendre l’alcool avec modération, il existe également d’autres astuces que vous pouvez utiliser pour ne pas à faire face à cette sensation désagréable après une consommation excessive de boissons. Ici, nous vous dévoilons quoi faire et quelques-unes de ces astuces miracles qui pourront vous éviter de passer de très mauvais moments.

Précautions à prendre

    • Prenez régulièrement de l’eau

L’une des causes de la gueule de bois, c’est la déshydratation de l’organisme qui survient après que le cerveau fatigué d’évacuer l’alcool ne soit pas en mesure de sécréter l’hormone responsable de la conservation de l’eau. Cela engendre de sérieux maux de tête. Ainsi, l’un des meilleurs moyens d’éviter ce malaise est justement de prendre beaucoup d’eau au fur et à mesure que l’on consomme de la boisson alcoolisée pour réduire la concentration d’alcool dans le sang.

    • Maitrisez votre corps

Nous ne cesserons de le dire, nos corps réagissent différemment face à l’alcool. Toute personne doit savoir ses limites en matière de consommation de boissons. Si certains ne peuvent pas résister à la vodka, d’autres n’éprouvent aucun mal à en prendre jusqu’à un certain taux. Avant de boire, il est donc primordial que vous connaissiez le type de boisson que vous pouvez supporter et quelle est la quantité maximale que vous pouvez consommer pour ne pas faire de malaise et comment vous devez boire.

    • Évitez les aliments salés

Les aliments qui sont trop salés accentuent la déshydratation. Ce serait donc une très mauvaise idée de consommer par exemple des chips en buvant de l’alcool. Cela pourrait accélérer le processus de déshydratation et engendrer une gueule de bois. Pire, ces aliments entrainent généralement la soif, ce qui pourrait vous emmener à boire encore plus de boissons alcoolisées et monter le taux qui coule déjà dans votre organisme.

    • Buvez de façon lente

Lorsque vous buvez trop rapidement de l’alcool, vous ne vous rendez même pas compte de ses effets. De même, vous ne constatez pas très tôt que la quantité de boisson que vous prenez dépasse les normes. C’est de cette façon que l’organisme finit par être intoxiqué. Ainsi, nous vous recommandons d’essayer de boire lentement et de limiter votre consommation à un verre par heure. Cela vous permet d’avoir une idée du taux que vous prenez et de ne pas excéder la norme. Gardez surtout à l’esprit que le corps humain arrive à éliminer 0,15 g/l d’alcool toutes les 60 minutes, ce qui équivaut à un demi-verre pour les femmes et à un verre pour les hommes.

    • Mangez suffisamment

Il est plus facile d’avoir une hypoglycémie lorsque vous prenez des boissons alcoolisées telles que le whisky, surtout si l’on accompagne cela de quelques biscuits. À cet effet, nous vous conseillons vivement de manger beaucoup d’aliments pour réduire les effets de l’alcool. Il serait une bonne idée de déguster de gros sandwich tout au long de la soirée. Vous gagnerez également à prendre du pain et des planches de charcuterie qui sont connus pour préserver durablement votre corps contre la faim. Evitez cependant les aliments qui ne tiendront pas longtemps dans votre ventre.

    • Évitez les boissons alcoolisées sucrées

Les boissons trop sucrées augmentent les risques de gueule de bois et peuvent aisément être à la base d’atroces maux de tête. Non seulement, elles peuvent vous faire tomber en hypoglycémie, mais peuvent également causer une déshydratation. Or plus vous aurez soif, plus vous allez en boire et plus votre corps va en souffrir.

    • Ne buvez pas en étant fatigué

Vous n’aurez besoin de prendre que quelques verres parfois pour avoir la gueule de bois. Cela peut s’expliquer par les dispositions dans lesquelles vous étiez avant de consommer l’alcool. Il est déconseillé de boire des boissons alcoolisées lorsque vous sentez la fatigue ou que vous êtes soucieux par rapport à une situation. Cela peut vous emmener à devenir agressif ou sombrer dans la dépression. En mettant en pratique ces divers conseils, nous sommes convaincus qu’il y a très peu de chances que vous ayez la gueule de bois qui n’a pas encore de remède.